Vélo : comment remettre la France en selle ?

Antoine de Ravignan
Alternatives Economiques n° 370 - juillet 2017

La bicyclette, c'est bon pour la santé et pour la planète. Mais sa pratique est au plus bas. Il faudrait que l'Etat donne un bon coup de pédale.

Juillet.
Les vacances, le pastis, le Tour de France.
En 1957, Roland Barthes avait vu dans cette course l'une des "Mythologies" des temps modernes.
Comme l'Odyssée, le Tour est un périple d'épreuves : au passage des cols d'altitude, tels Ulysse et ses compagnons touchant aux portes de la Terre, ses héros frôlent - dopage aidant - le "monde inhumain" des dieux.
Si année après année le Tour parvient ainsi à faire rouler le vélo dans le ciel de l'imaginaire et de l'exceptionnel, c'est peut-être aussi parce que, dans la banalité de l'ici-bas, il reste l'exception, ainsi que le fait observer une note récente de La Fabrique écologique qui en appelle à "une politique publique ambitieuse pour la petite reine".

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Vélo : comment remettre la France en selle ? ( n°370 )