Vincent de Gournay, précurseur du libéralisme et protectionniste

Gilles Dostaler
Alternatives Economiques Poche n° 057 - octobre 2012

Contemporain de Quesnay, Vincent de Gournay répand ses idées grâce à son "Cercle". Fondateur de la première école de pensée libérale, il prône néanmoins un libéralisme moins dogmatique et plus modéré que celui des physiocrates.

Dans le domaine de l'histoire des idées économiques, le nom de Vincent de Gournay est beaucoup moins connu que celui de son contemporain François Quesnay.
L'école des physiocrates que ce dernier a fondée voit le jour au moment où Gournay, déçu de la faible réception de ses idées, meurt à l'âge de 47 ans, emporté par un cancer.
Pourtant, l'influence qu'il a exercée, entre autres à travers le groupe auquel on a donné son nom, est aussi, sinon plus, importante que celle du docteur Quesnay.
Il est à l'origine d'une forme de libéralisme moins dogmatique et plus modéré que celui des physiocrates.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Vincent de Gournay, précurseur du libéralisme et protectionniste ( n°057 )